La Fondation Carbon Fri a mis en oeuvre le 13 novembre 2018 son premier projet de financement. En collaboration avec Forêts-Sarine et l’école du Bonheur à Grolley, 1’600 arbres d'essences nouvelles adaptées aux changements climatiques ont été plantés afin de pérenniser la forêt pour les générations futures.

Les forêts fribourgeoises sont confrontées à de nouveaux défis. Elles doivent répondre à diverses sollicitations de la société, tout en produisant du bois pour alimenter les scieries locales ou fournir de l’énergie. La forêt est également un lieu propice à la biodiversité et remplit de nombreuses fonctions de protection pour l’être humain ou les infrastructures. Afin de remplir toutes ces fonctions, elles doivent être pérennes sur le long terme. Au siècle dernier, de nombreuses forêts du plateau ont été reboisées avec de l’épicéa. Il a toutefois été constaté, durant ces vingt dernières années que l’épicéa souffrait passablement, victime d’attaques du bostryche typographe et de plusieurs tempêtes. En net recul sur le plateau suisse, l'épicéa n’est plus adapté aux nouvelles conditions climatiques qui se profilent dans cette région.

Plantation reportée

La plantation des 1’600 arbres était initialement en automne 2018 mais a dû être en partie repoussée au printemps 2019 à cause des effets du réchauffement climatique, les sols étant trop secs. Le mardi 13 novembre 2018, les premiers arbres ont été plantés par les élèves d’une classe primaire de Grolley comme symbole d’une jeune génération qui se soucie de l’environnement.

Mise à jour - 16 avril 2019

La Fondation Carbon Fri à le plaisir d'annoncer que la plantation des 1'600 arbres à Grolley a été terminée le jeudi 11 avril dernier avec l'aide d'une classe primaire de l'école du Bonheur. La Fondation Carbon Fri travaille actuellement sur d'autres projets de financement dans le canton qui seront communiqués prochainement.